Une équipe masculine Midget B dirigée par trois femmes

Une équipe pas comme les autres
 

Chez les Seigneurs de Lotbinière, on assiste à un fait rare; une équipe Midget B masculine dirigée par trois entraîneuses. Les complices Laetitia Létourneau, Marie Lemay et Julie Caron connaissent d’ailleurs du succès derrière le banc des Seigneurs. Cette saison, leur parcours a de quoi inspirer plusieurs femmes qui désirent s’impliquer au hockey.

Au départ, les parents, les joueurs et les entraîneuses elles-mêmes se questionnaient sur cette formule derrière le banc. « Je n’aurais jamais pensé faire ça au hockey », nous confie Marie qui est également coach au soccer. « Comme c’est nouveau, il y avait un peu d’incertitude chez certains parents et certains joueurs », nous explique-t-elle.

Au fil de la saison, les trois mamans ont toutefois reçu de nombreux commentaires positifs. « Des joueurs nous disent que c'est la plus belle saison de leur vie. Pour nous, c’est notre paye ces commentaires-là », raconte Marie avec fierté. Maintenant, toute l’équipe est sûre d’une chose; ces trois entraîneuses sont parfaites dans leur rôle. La clé de leur succès? La communication.

 

Une équipe derrière le banc

Pendant la saison, la communication et le partage des tâches sont essentiels au travail des entraîneurs. Marie avance que c’est leur force chez les Seigneurs. « Moi, Laetitia, Julie et Alexandre, on se complète tellement bien. En arrière du banc, on est aussi une équipe. »

En tant qu’arbitre, Laetitia communique l’importance de la discipline et du respect. Elle enseigne les points techniques et les joueurs prennent ce qu’elle dit en considération, car elle connaît bien les règlements.

« Un de mes joueurs était rentré au banc fâché après une punition. Il avait donné du coude et je lui ai expliqué l’importance de rentrer son coude. Ces petits conseils calment les joueurs et ils apprécient qu’on leur explique », nous partage Laetitia. Suivant ces ajustements, certains jeunes qui prenaient beaucoup de punitions n’en prennent presque plus maintenant.

Le dialogue avec les joueurs est ainsi primordial. « Un garçon a vécu un problème personnel et nous avons pris le temps de l’écouter. Une maman derrière le banc, ça leur fait du bien », nous dit Laetitia. Selon elle, Marie joue parfaitement ce rôle de psychologue. « Elle est dynamique et elle est une belle oreille attentive. »

Pour les entraîneurs, il est aussi important d’apprendre à connaître les joueurs. « On sait quand ils ne vont pas bien. Ils ne sont pas gênés de nous parler de leurs blessures », affirme Marie qui écoute également les suggestions des joueurs. « Je les traite comme des adultes et on met l’accent sur le plaisir et l’apprentissage », ajoute-t-elle.

 

 

Des succès inspirants

À leur dernier tournoi, les Seigneurs de Lotbinière ont vécu une expérience « digne d’un match de film » selon Laetitia. « Nous avons terminé finalistes, mais on ne pouvait être plus fières de la performance des joueurs. Tout était parfait. L’arbitrage, du beau hockey propre et une fin excitante contre une équipe qui n’avait subi qu’une seule défaite depuis le début de la saison. »

Suivant leurs succès hors glace et sur la glace, l’équipe est gonflée à bloc à l’approche des séries. Et aux filles qui songent devenir entraîneuses, Marie Lemay leur dit: « Foncez! Pour nous, ce n’est que du plaisir depuis le début. »

Grâce à des modèles comme Danièle Sauvageau, première femme canadienne à faire partie du personnel d’entraîneurs d’une équipe masculine junior (LHJMQ), le plafond de verre est maintenant traversé. La médaillée d'or Olympique souhaitait d'ailleurs nous partager ce message.

« À chaque fois que je prend connaissance de ce type de nouvelles, je ne peux que me réjouir. De voir ces mamans s’impliquer de cette façon nous montre à nouveau comment les femmes ont aussi leur place derrière le banc d'une équipe. Bienvenue dans la confrérie des entraîneures mesdames! »

Hockey Québec tient à remercier tous les membres des Seigneurs de Lotbinière pour leur belle ouverture d’esprit. Nous souhaitons également le meilleur des succès à toutes ces femmes qui s’impliquent pour nos jeunes hockeyeuses et hockeyeurs.

 

François Lachance

Coordonnateur communications, image de marque, soutien aux régions

flachance@hockey.qc.ca

lhqca
inscription

Social

Partenaires

Remparts de Québec
Hôtel Travelodge Québec
Ledor Assurances
Groupe Boucher Sports
Remparts de Québec
Hôtel Travelodge Québec
Ledor Assurances
Groupe Boucher Sports
Remparts de Québec
Hôtel Travelodge Québec
Ledor Assurances
Groupe Boucher Sports