Retours, expériences et meilleure parité au menu

C'est le retour de l'Express de la Rive-Sud dans la LHQCA
 

Par Sébastien Aubry

 

La seconde saison de la Ligue de hockey Québec-Chaudière-Appalaches, qui n’est vieille que de deux semaines, s’ouvre avec un certain vent de fraicheur.  « Bien qu’on parle encore d’une année de transition, on a voulu apporter quelques éléments de nouveauté », a souligné le président Marc Paré. 

 

L’expérience scolaire

 

La plus importante, c’est l’ajout d’une équipe scolaire au sein de la catégorie Pee Wee AA.  La formation des Chevaliers de l’école secondaire de la Seigneurie à Beauport est donc la première équipe scolaire à évoluer contre des équipes civiles sur une base régulière.

 

« On était rendu à tenter cette expérience hybride.  Il faut que le dialogue entre le hockey scolaire et civil prenne de l’ampleur au cours des prochaines saisons pour éviter de continuer à travailler en vases clos», admet M. Paré.

 

Bien entendu le nombre d’inscription au niveau civil continue de s’amoindrir au profit des structures scolaires.  « Ce qui pose souvent problème au niveau du hockey civil, c’est les pratiques les soirs de la semaine.  Mais les parents veulent quand même voir leurs enfants jouer le week end, alors c’était une belle façon de tenter cette approche » résume Marc Paré. 

 

« Si nous on s’en sauve bien au niveau civil en raison de notre gros bassin de joueurs, ce n’est pas le cas partout ».  En Maurice le nombre de joueurs au niveau civil est passé de 5000 à 3000.  Autre exemple, en Estrie on ne retrouve qu’une seule équipe de calibre Midget BB.  C’est pourquoi des matchs inter-ligues seront organisés plus tard en saison entre la LHQCA et certaines équipes de ces deux régions. La LHQCA regroupe 99 équipes du Atome BB au Junior AA.

 

 

Le retour de l’Express de la Rive-Sud

 

D’ailleurs pour favoriser un certain équilibre et une meilleure répartition des forces plusieurs organisations ont poursuivi le mouvement de regroupement entamé il y a quelques années.

 

Sur la rive-nord, c’est le cas de Québec-Centre qui intègre le groupe de Hockey-Québec-Nord-Est (Beauport, Charlesbourg, CBIO et Charlevoix), alors que l’entité de Val-Bélair/Valcartier se joint aux secteurs de Ste-Foy/Sillery et l’Ancienne-Lorette.

 

Au sud des ponts, c’est le retour de l’Express de la Rive-Sud qui frappe les esprits.  Depuis la création de la structure scolaire des Corsaires à l’aube de la saison 2013-2014, le nom avait disparu.

 

Lorsque les associations de Pointe-Lévy, Chaudière-Etchemin et Chaudière-Ouest ont convenu de rassembler les joueurs de calibre double lettre, il était tout naturel de voir ce nom revivre.  Après-tout, plusieurs joueurs qui évoluent au niveau professionnel ont porté le gilet aux couleurs des Blues de St-Louis, dont un certain Samuel Blais qui le porte à nouveau!

 

À quelques kilomètres de là, Plus au sud, St-Georges, Beauce-Centre et Pro-Lac seront connus sous le vocable Beauce-Etchemin alors que les Rapides de Beauce-Nord et les Sénateurs de Bellechasse ont unis leurs forces.

 

« Bien sûr dans certaines catégories nous avons accordé des dérogations » admet Marc Paré.  Pour le citer qu’un seul exemple, les Rorquals de Charlevoix ont pu former deux équipes entièrement régionales dans le Atome AA et Pee Wee BB.

 

« Veut assurer une meilleure parité dans le contexte où plusieurs associations travaillent avec un bassin de joueurs en forte baisse.  On verra au fil de la saison, mais disons que 75% du travail d’équilibrage est fait ».

 

Statut quo pour la ligue Junior AA

 

La ligue Junior AA continuera d’évoluer avec 5 formations.  On poursuit les discussions avec la Rive-Sud pour organiser des matchs interligues, mais nous ne sommes pas encore tout à fait rendus là » admet Marc Paré.

 

-30-

lhqca
inscription

Social

Partenaires

Desjardins
Groupe Boucher Sports
Ledor Assurances
Hôtel Travelodge Québec
Remparts de Québec